IEF 2016, Bilan de notre première période

Point de prose élevée ni enlevée aujourd’hui point de grande réflexion, mais simplement un petit bilan de notre première période d’instruction en famille (CP pour Isaac et Grande Section pour Sohan). Nous avions commencé le lundi 19 septembre et cette « période » a duré à peu près quatre semaines. Pour rappel, voici d’abord une petite liste de nos lectures:

Le roman d’Ernest et Célestine  (Littérature)

Les contes de Beatrix Potter (Littérature)

le feuilleton d’Hermes (Mythologie grecque)

Histoires comme ça de Rudyard Kipling (Histoire naturelle)

Histoire des Trumaï (contes d’Amazonie, Géographie)

Le dieu du tonnerre de François Place (Géographie)

Amazonia (le livre du film, Géographie)

Duck and Goose find a pumpkin / Happy Hippo Angry Duck / Little blue truck /méthode Gouin (Anglais)

– méthode Singapour (mathématiques) et méthode Salto (lecture)

Au niveau de l’organisation, nous faisons de manière égale classe le matin ou l’après-midi, à dire vrai cela dépend de nos ruminants laineux et pas de nous! Si la matinée s’y prête nous la passons à emmener les brebis pâturer (plus à venir à ce sujet sur le blog dans quelques temps) et c’est le feuilleton d’Hermes qui nous y accompagne (livre que je conseille vivement, Isaac est complètement immergé dans la mythologie grâce à cet ouvrage), ainsi que nos cahiers de nature. Concernant ces derniers, les enfants ont bien évolué dans son utilisation. Ils entrent de plus en plus dans une démarche d’observation scientifique, avec des dessins plus détaillés et des questionnements. Nous utilisons beaucoup notre loupe du botaniste qui est un formidable outil d’observation. De plus, mener les brebis au pâturage nous permet de parler de biodiversité, de faire de la biologie (le pourquoi du comment de la rumination est l’un de leur sujet favori!), d’observer les changements saisonniers, etc…  Mais si il est plus approprié d’emmener les brebis en fin de journée ou si le temps ne se prête pas à nos divagations, nous faisons classe le matin. Les enfants ne semblent pas perturbés par ce rythme aléatoire. Finalement nous vivons en totale synchronie avec les rythmes de la nature et des saisons ainsi que les besoins de nos animaux, nous adaptant chaque jour, et c’est une belle leçon d’humilité pour nous, membres du genre humain 😉

Concernant la littérature nous avons lu Le roman d’Ernest et Célestine que les garçons ont adoré! A l’issue de cette lecture nous avons regardé le film d’animation, ce qui a permis à Sohan de mieux appréhender l’histoire dans son ensemble. Je leur achète maintenant aussi de temps en temps un album de leur deux héros et ils écoutent souvent la bande originale du film (et je vous laisse imaginer quand Sohan chante « la chanson d’Ernest » en boucle à la manière d’une chanson à boire 😉 ). J’ai beaucoup aimé lire ce livre, il y a pas mal de possibilité de jouer l’histoire et les péripéties des deux héros ont bien fait rire mon public.

A côté de cela j’ai entrepris de relire un par un les contes de Beatrix Potter et quelle que soit leur longueur, ils plaisent tous aux enfants (avec une petite préférence pour le moment pour la haletante aventure de Tom Chaton avec Samuel le Moustachu). Le vocabulaire est soutenu mais tout à fait compréhensible et les garçons se régalent des péripéties de ces animaux aux défauts et aux qualités bien humaines.

Pour la deuxième période commencée il y a quelques jours, nous lisons « un bon petit diable » de la Comtesse de Ségur et en lecture proposée, mais de loisir, nous lisons « Comment dresser votre dragon » de Cressida Cowell. Pour le premier les enfants aiment beaucoup même si quelques explications lexicales sont parfois nécessaires. Ce livre a aussi amené les enfants à se poser des questions sur la violence et la maltraitance, le rôle d’un juge, etc… J’en parlerai plus avant lors de mon bilan de deuxième période. Pour le livre « dragons », je ne le conseille absolument pas, le vocabulaire est atroce, les tournures de phrases pas meilleures et les personnages manquent cruellement de profondeur (notamment Harold qui est tout de même le héros)… MAIS les garçons sont passionnés par les aventures de Harold et du coup, si vraiment (mais vraiment hein), un enfant a du mal à accrocher avec la lecture, c’est un bon livre pour commencer. Par contre je croise quand même fort fort fort les doigts pour que les garçons ne me demandent pas les autres tomes 😉

Pour la géographie nous nous sommes intéressés à l’Amerique du Sud, plus précisément à l’Amazonie.  Nous avons lu un recueil de contes Trumaï, compilés par une ethnologue française:

Les Trumaï vivent parsemés dans trois villages, quelques-uns dans les postes de vigilance de la Funai situés dans le parc du Xingu et d’autres dans les villes limitrophes (Canarana).
Ils sont les derniers à s’être installés dans la région du Haut-Xingu, au cours du XIXe siècle. À cette époque, la population était plus importante qu’aujourd’hui. Les conflits et les guerres avec les autres peuples ainsi que les épidémies de rougeole et de dysenterie ont réduit l’effectif à 18 personnes en 1952. De nos jours la population est estimée à plus de 100 personnes et certainement plus si l’on prend en compte les alliances matrimoniales avec les ethnies voisines.

Source: museum de Toulouse

Cette lecture a vraiment été très riche, tant pour moi que pour les enfants. Nous avons bien sûr eu l »occasion de regarder des cartes de l’Amérique du Sud, de découvrir la faune et la flore amazonienne à travers les légendes animistes. Mais surtout nous avons découvert une culture bien lointaine à la nôtre et pour les garçons cela a été une expérience très nouvelle. Ces contes sont à la fois merveilleux mais aussi empreint de violence car c’est la nature qui domine, belle et cruelle. On y découvre aussi des rites et des cultes totalement à l’opposé de ce qui est accepté dans nos sociétés et cela a été l’occasion de belles discussions avec Isaac (pour Sohan ces subtilités n’étaient pas encore « accessibles »). Pour prolonger notre voyage nous avons regardé le film Amazonia que les enfants ont beaucoup apprécié. Le livre m’a permis de bien leur expliquer l’histoire avant le visionnage et les garçons s’y sont pas mal référés pendant le film, cherchant les animaux que l’on voyait à l’écran pour se rappeler leur nom. Enfin, nous avons lu une aventure de Lou Pilouface qui se passait en Amazonie. Ce dernier livre n’a pas d’intérêt fondamental pour parler de la culture amazonienne mais les garçons adorent ce genre de petits romans d’aventure.  Et comme le dit si bien Sarah Clarkson:

 « We read in the morning and we read when the stars were out. We read with afternoon tea. We read for comfort and we read for joy. We read, I think, to live ».

« Nous lisions le matin et nous lisions lorsque les étoiles brillaient. Nous lisions pendant le thé de l’après-midi. Nous lisions pour nous réconforter, nous lisions pour la joie. Nous lisions, je pense, pour vivre »

C’est aussi ce qui se passe chez nous, on lit aussi juste comme ça, même si cela n’apporte rien, juste pour la joie… Bref la lecture de Lou Pilouface n’apporte rien mais les garçons ont beaucoup aimé et m’ont réclamé d’autres titres de la série.

Pour ce qui est de l’histoire naturelle nous avons lu Histoires comme ça, de Rudyard Kipling. Les garçons ont beaucoup aimé ces contes philosophiques où on « apprend » pourquoi le chameau a une bosse, l’éléphant une trompe, etc… le vocabulaire est très intéressant, le langage soutenu mais accessible, bref un petit bijou. Le dernier conte est un extrait de Mowgli, ce qui bien sûr était la transition rêvée puisque c’est l’histoire que nous avons entamé pour la deuxième période. Les contes de Kipling ont entraîné de nombreuses créations dans l’atelier, dont de grands léopards qu’ils ont décidé d’accrocher au-dessus de leur bureau. Il y a eu bien d’autres créations, mais j’essaye tout de même de ne pas être trop intrusive avec mes photos (mais que c’est duuuuuuuuuuuur 😉 ).

Pour l’anglais nous avons lu de nombreux petits albums cartonnés (voir plus haut) et appris la comptine « I’m a little teapot » avec des mimes. Pour ce qui est de la méthode Gouin je suis plutôt satisfaite, nous avons couvert la première série (verbes take, open et close) avec de nombreux objets. Nous allons maintenant passer à la deuxième. Charlotte Mason préconisait de rester au moins une semaine sur une série, mais comme les garçons sont encore petits je vais un peu plus lentement pour que l’assimilation soit bien progressive. Je vais sûrement accélérer le rythme au fur et à mesure, mais pour commencer c’est bien ainsi.

Pour l’apprentissage de la lecture nous avançons avec la méthode syllabique Salto. J’utilise la même pour les deux mais je n’avance pas au même rythme. Isaac lit déjà ses premières phrases et Sohan découvre les voyelles progressivement. Je suis assez contente de la méthode mais je vais rapidement compléter par de vrais livres à la demande d’Isaac qui a parfois du mal à s’intéresser aux phrases de la méthode. Pour Sohan je complète le livre avec les lettres rugueuses et le jeu « I Spy« .

Enfin, pour les mathématiques, je suis pour l’instant plutôt contente de la méthode Singapour. J’ai encore du mal à bien me caler au rythme d’Isaac qui semble parfois trouver les choses trop facile mais je ne veux pas non plus sauter des passages et créer des lacunes. Bref je tâtonne et je lui fais grâce de quelques pages parfois 😉 Le niveau choisi pour Sohan lui convient plutôt bien.

Voilà pour ce premier bilan! De mon côté je voulais juste vous parler en passant d’un régime alimentaire que j’ai commencé récemment et qui me convient très bien, le régime hypotoxique du Dr Seignalet. Et finalement, bien que celui-ci soit très restrictif (pas de gluten, pas de lactose, pas de cuisson au-dessus de 120°C et seulement des huiles vierges crues), je reprend plaisir à manger. Mes symptômes sont en très nette diminution, ainsi que ma fatigue. Bref, si une personne souffrant d’une maladie inflammatoire de l’intestin passe par ici, ce régime est une voie à explorer!

Je vous laisse sur ces mots et vous dit à très vite sur un billet concernant nos aventures au pâturage! Belle fin de semaine à tous!

  6 commentaires de “IEF 2016, Bilan de notre première période

  1. Nome nome
    24 octobre 2016 at 0 h 42 min

    Et bien, quelle première periode riche d’apprentissages. J’ai déjà mis certaines de vos lectures dans mon panier amazon. Greg va pas être content ;). Nais mais sans blague tes enfants ont certainement plus étudié l’amazonie que nous en y vivant. Du coup prochaine soirée cinéma on va se regarder Amazonia.

    • 25 octobre 2016 at 12 h 52 min

      ah ah ah lol, euh ils ont pas vu de paresseux 😉 Tu verras le film est chouette!

  2. Eloïse
    1 novembre 2016 at 18 h 39 min

    J’avais du retard dans tes articles! voilà, c’est rattrapé! Juste une petite observation par rapport aux maths, si ton fils s’ennuie c’est sûrement qu’il a déjà acquis la thématique abordée. Et dans ce cas, autant passer au thème suivant. Tu auras toujours la possibilité de revenir en arrière si finalement il y avait réellement un manque. C’est, je pense, tout l’intérêt de l’IEF.

  3. 4 novembre 2016 at 20 h 50 min

    Wow ton programme est très alléchant. Tu as commencé à structurer leurs journées vers quel âge ? As-tu un livre de Charlotte Mason à me recommander (en fr de préférence).

  4. 4 novembre 2016 at 21 h 30 min

    Sinon concernant la méthode Gouin pour l’anglais j’aimerai vraiment apprendre moi même par la même occasion. Quel livre as-tu pris ? Le site livre t’il en fr ?

    • 15 novembre 2016 at 14 h 23 min

      Alors j’utilise la méthode vendue par Cherrydale Press, c’est un peu le site officiel de la méthode. Pour la structure nous avons commencé là, Isaac a actuellement 5 ans 1/2 et Sohan 4 ans et quelques. Si Sohan avait été seul j’aurai attendu une bonne année de plus, mais du coup je peux pas structurer pour l’un et pas pour l’autre. Pour un livre de Charlotte Mason, je n’en connais pas en français. Le seul dont j’ai entendu parler est celui de celle qui tient le blog « petits homeschoolers », je pense que tu trouves le lien amazon sur son blog. Il y a de très bon retours dessus!

Répondre à Nadège Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *